Mon Bataclan (précommande) Agrandir l'image

Mon Bataclan

Nouveau produit

Fred Dewilde était dans la fosse du Bataclan le 13 novembre 2015. Ayant survécu au massacre, il recompose à travers une BD et un témoignage écrit l’attentat djihadiste et les mois qui suivent où il faut reconstruire sa vie. 

Plus de détails

15,00 € TTC

Fiche technique

Hauteur 29,5 cm
Largeur 22,5 cm
Nombre de pages 48
Poids 300
Épaisseur 0,5 cm

En savoir plus

De Fred Dewilde

Deux mains qui se tiennent du bout des doigts dans la pénombre. Baignant dans le sang des autres, Fred et celle qu’il prénomme Élisa. Nous sommes le 13 novembre 2015, dans la fosse du Bataclan.
Ils étaient venus pour le concert des Eagles of Death Metal, mais l’ambiance bascule soudainement dans une tragédie historique. Deux heures durant, leur vie ne tient qu’à un fil. Fred s’emploie à réconforter sa jeune voisine blessée à la jambe.
Le récit de l’après-attentat témoigne de façon bouleversante, mais toujours digne, de sa vie en mille morceaux qu’il lui faut reconstituer comme un puzzle.
Durant des mois, Fred a l’impression étouffante d’être encore prisonnier du Bataclan. Graphiste professionnel, il reprend peu à peu le crayon et le fil de ses idées. Il raconte ses amis rescapés, les réactions de sa famille, l’indicible, ses phobies et ses sentiments intimes de survivant, ses relations avec la police, la justice et sa psy, le jour où il a été reconnu victime, son retour difficile au travail, son enfance en banlieue sensible et le mouvement salafiste, sa tolérance, ses convictions politiques et ses passions rock.

Fred Dewilde avec son envie de dessiner, de témoigner et de faire récit, démontre aussi que l’on peut résister à l’horreur, et sortir définitivement du Bataclan.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Mon Bataclan

Mon Bataclan

Fred Dewilde était dans la fosse du Bataclan le 13 novembre 2015. Ayant survécu au massacre, il recompose à travers une BD et un témoignage écrit l’attentat djihadiste et les mois qui suivent où il faut reconstruire sa vie.