Libérez Marianne ! Agrandir l'image

Libérez Marianne !

Nouveau produit

À première vue, la France chérit la femme en politique, surtout quand elle s’appelle Marianne et qu’elle est une statue immobile. Il est temps de la libérer ! Témoignages croisés, très libres et avisés de trois élues sur la féminisation nécessaire de la vie politique.

Plus de détails

12,00 € TTC

Fiche technique

Hauteur 16,5 cm
Largeur 11,5 cm
Nombre de pages 136
Poids 110 gr
Épaisseur 1 cm

En savoir plus

De Marie-Françoise Clergeau avec Denise Cacheux et Marylise Lebranchu

Vive Marianne ! Certes. La France chérit la femme en politique, surtout quand elle se prénomme Marianne et ­qu’elle est une potiche présente dans toutes les mairies. Mais la femme politique ­n’est pas une potiche, loin de là… Trois élues de différentes générations croisent leurs expériences et donnent leurs ­conseils avisés aux futures Marianne de l’hémicycle.

Les auteures, Marie-Françoise Clergeau avec Denise Cacheux et Marylise Lebranchu, nous entraînent notamment dans les coulisses de l’Assemblée nationale qu’elles ­connaissent particulièrement bien : toutes trois ont occupé ce poste stratégique de l’Assemblée ­qu’est la Questure. Précisons : les trois premières femmes sur les cent vingt-cinq questeurs qui se sont succédés dans ­l’histoire du Palais Bourbon !

Anecdotes sur les différents parcours et embûches possibles pour une élue, exemples édifiants de la misogynie ordinaire et du machisme résistant, analyses des effets pervers de la loi sur la parité (elle a plus féminisé les candidatures que les bancs de l’Assemblée nationale) et de la façon dont la féminisation politique peut évoluer… Alors qu’elles quittent la vie ­d’élue, leurs prises de paroles s’avèrent libres, malicieuses et avisées. Leur mot ­d’ordre : libérez Marianne ! Leur vœu : ne plus être des exceptions de la République.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Libérez Marianne !

Libérez Marianne !

À première vue, la France chérit la femme en politique, surtout quand elle s’appelle Marianne et qu’elle est une statue immobile. Il est temps de la libérer ! Témoignages croisés, très libres et avisés de trois élues sur la féminisation nécessaire de la vie politique.