Fils d'assassin, fils de saint Agrandir l'image

Fils d'assassin, fils de saint

Nouveau produit

Gérard Fesch, né sous X, découvre un jour l’incroyable roman de sa vie : son père, condamné à mort pour un braquage et le meurtre d’un policier, s’est converti en prison. Quarante ans plus tard, l’Église catholique française demande sa béatification….

Plus de détails

20,00 € TTC

Fiche technique

Hauteur 20 cm
Largeur 13 cm
Nombre de pages 264
Poids 295 gr

En savoir plus

De Gérard Fesch

De sa petite enfance, il retient une sensation de douceur et un beau visage accueillant, celui d’une nourrice à qui il fut brutalement arraché pour être confié à un orphelinat. Gérard Fesch a mis toute sa vie à retrouver cette nourrice et découvrir la vérité de ses origines. L’histoire ne fait que commencer, et elle est stupéfiante : il est le fils de Jacques Fesch. 

En 1954, son père, fils de bonne famille rêvant de s’offrir un voilier pour effectuer le tour du monde, commet un braquage et dans sa cavale, tue un policier. Après un procès retentissant, bâclé, une feuille de délibération « tronquée », Jacques Fesch est condamné à mort. Mais si Gérard Fesch est un fils d’assassin, il est aussi un fils de saint : en prison, dans l’attente de son exécution, la conversion au catholicisme de son père a ému toute l’administration pénitentiaire, une partie de la société et du pouvoir politique. Considéré comme un exemple de rédemption par la foi, il est désormais en instance de béatification.

Gérard Fesch a entrepris la démarche peu banale de recouvrer le nom de ce père meurtrier ce qui, fait rarissime (et exploit juridique), lui a été accordé. En 2016, avec son avocat le grand pénaliste Éric Dupond-Moretti, il se lance vers un nouvel exploit du droit : que la justice réhabilite son père. Pour que l’histoire retienne aussi l’autre face du condamné, celle du repenti.

Poignant, digne, riche en rebondissements, le livre se lit comme le récit d’une quête d’amour et d’identité, mais aussi un véritable polar français.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Fils d'assassin, fils de saint

Fils d'assassin, fils de saint

Gérard Fesch, né sous X, découvre un jour l’incroyable roman de sa vie : son père, condamné à mort pour un braquage et le meurtre d’un policier, s’est converti en prison. Quarante ans plus tard, l’Église catholique française demande sa béatification….